News de notre partenaire Sud "Los Jóvenes Indígenas Inkas Vivientes"

Los Jóvenes Indígenas Inkas Vivientes - Idamind ASBL

 

2018 - 2019, une vivacité nouvelle,  avec « l’association de jeunes indigènes  inkas vivants » de Cusco-Pérou, le partenaire/sud  principal d’IAI.

L’association de Jeunes Indigènes Inkas Vivants (inkasvivientes.org) est partenaire d’IAI depuis 2010. Soixante voyageurs dans 8 groupes ont vécu 4 jours d’immersion dans les 4 communautés inkas lors de leur périple de tourisme chez l’habitant, entre 2010 et 2017. Donc c’est grâce au tourisme alternatif que toutes ces années les relations se sont maintenues à distance.

Un changement est survenu en 2016 avec la possibilité de Danielle de vivre au Pérou. C’est ainsi que, entre 2016 et 2019, elle a pu accompagner le développement de nombreux projets au sein des jeunes inkas, en tant que chargée de projets des Inkas Vivants. Elle donne ici de leurs nouvelles.

1)  Une collaboration efficace avec les Inkas grâce aux nouvelles ressources humaines.

a) Marc Fessler (coopérant suisse), collaborateur incontournable jusqu’ en 2021

L’association des Inkas Vivants connaît subitement de grands changements en 2018, après 10 ans assez tranquilles car elle était trop isolée et peu appuyée. En 2016, à notre demande, l’ONG Suisse  « Comundo » a envoyé un coopérant Suisse pour trois ans pour les tâches de marketing et de tourisme. Du coup, notre projet principal se développe plus.  Marc Fessler est très efficace.  La nouvelle page web  cumule plus de 4000 visites et la page Facebook a 2490 « amis », nous avons des cartes de visite, des triptyques pour la proposition de tourisme chez l`habitant. Ce matériel de tourisme a diffuser sur place,  nous ont tant manqué auparavant. De plus, Marc met en page les livrets  sur les plantes médicinales et sur les mots Quechuas. Il crée des vidéos que l’on peut voir sur la page web (inkasvivientes.org).

b) Sept volontaires/stagiaires francophones: Simon, Doris, Arnaud, Nicolas, Sidonie, Antoinette, Andrin  prêtent leur aide à différents niveaux, dans les 4 communautés.

-Simon  Dedorlodot,  17 ans, a voulu partager la vie des peuples natifs pendant 2 mois ; dans les champs d’agriculture, il a donné des coups de mains efficaces.

-Doris De Knoop, globetrotter, a enseigné le français aux membres de l’association Inkas Vivants pendant son bref séjour.

-Arnaud Demeire (ULB),  étudiant en coopération en stage, a enseigné l’Anglais et écrit un lexique trilingue Quechua- Anglais-Français.

-Nicolas Trohler, de Suisse, a passé une semaine à produire des photos professionnelles des membres.

-Sidonie Coedel (France) est restée 15 jours dans la communauté pour réaliser le livret et la vidéo témoignage du projet « Chapeau».

-Antoinette Dachsbeck a séjourné 4 mois comme stagiaire de l’ULB et a réalisé un répertoire de nos 35 membres pratiquant le tourisme communautaire.

- Andrin, un jeune stagiaire Suisse, a participé en avril 2019 à la fabrication de remèdes à base de  plantes.

Réellement, tous ces échanges grâce aux jeunes européens sont très importants, autant pour les uns que pour les autres. (Voir les témoignages sur le site web d IAI). Cela vous intéressera peut être… Le volontariat est une forme de voyage pour une connaissance en profondeur d’autres peuples et pour une solidarité bien menée. (La solidarité est la tendresse des peuples).

c) Danielle Meunier,  une manne remplie de 5 projets récoltés.

Fondatrice d’IAI, il y a 30 ans,  je vis définitivement au Pérou.  Je travaille comme volontaire, au niveau des projets de coopération, avec l’association de Jeunes Indigènes  Inkas Vivants. L’année 2018 fut un vrai plaisir car les nombreux projets rédigés se réalisent après parfois une attente longue…Oui, tous les projets écrits n’aboutissent pas !

1) IAI a obtenu 2500€ a Liège pour financer un projet urgent, une formation en chapeaux de feutre blanc, pour maintenir le vêtement traditionnel. Trente membres de l’association Inka se sont formés à produire les couvre-chefs utilisés par quelque 6000 hommes dans la vallée. C’est un projet qui contribuera sans aucun doute à éviter la migration des jeunes. En effet il ne reste plus qu’un ou deux artisans qui confectionnent ce chapeau, dans la lointaine région du lac Titicaca. Par ce projet, les jeunes se sont réapproprié un savoir-faire. C’est ce qu’ils voulaient depuis longtemps !

2) L’ONG de Bruxelles Talitha Koum en janvier 2019  a offert 4 125€ au projet fort attendu d’alphabétisation de 40 femmes tisserandes, et la formation à l’informatique d’une vingtaine de membres, dans le but de gérer l’activité économique de tourisme et de vente en ligne des tissages. Les formations permettent aussi aux participants de comprendre les dynamiques des autorités municipales dans la vallée, pour contrer les abus possibles. MERCI Talitha Koum.

3) C’est une ONG espagnole Codespa, alliée à la Région Cusco qui finance le projet «  INKA MODA », avec un don de 7 850€ investi en matériel, machines à coudre et formations de couture.  Le but  du projet est de diversifier  et de créer des modèles  de vêtements équitables, incluant les tissages traditionnels tissés par nos membres inkas Vivants.

4) Le ministère du patrimoine  immatériel de Cusco financera en 2019 l’impression du livre explicatif des icônes incaïques de l’art textile de la vallée. Pour rappel, c’est Julie Degée, qui travaille aujourd’hui dans l’équipe d’IAI, qui a débuté en 2016 l’investigation sur les icones textiles, qui est la base de cet ouvrage a l’intention des femmes tisserandes de l’association inka.

5) L’ ONG Espagnole Europa Mundo nous a sélectionnés pour développer un projet d’appui au tourisme avec un don de 13 900€.

2) Appui au Tourisme : Danielle accompagne une jeune touriste passionnée de textile.

En septembre 2018, j’ai facilité la rencontre d’une voyageuse envoyée par IAI, Nina, dentellière bruxelloise, avec les tisserandes de 4 communautés d’Ollantaytambo et du Lac Titicaca. Cette formation mutuelle intensive de 8 jours a été fructueuse ! La satisfaction de part et d’autre nous permet de proposer à nouveau cet échange. Vous êtes invités en groupe à papoter autour des liens que tissent les fils de laine ou d’alpaga entre les peuples. En effet, je propose plusieurs routes différentes pour connaitre le Pérou ou l’Equateur. Visitez notre page web : idamind.org, voyages 2019.

3) Un local de formations et de  ventes de tissage et de tourisme.

Grace à un prêt accordé par Crédit Sud, de Liège, l’association inka dispose depuis septembre 2017 d’un local loué a Ollantaytambo, jusqu’en 2020. Dans cette petite maison, Marc, Danielle et les volontaires s’activent. Des membres des 50 familles de l’association y descendent tous les jours pour des démonstrations de tissage et pour aider à la vente. Le rez-de-chaussée du local expose les « tissages à icônes », héritage direct de la culture inca d’il y a 500 ans. Au début, les ventes des articles d’art textile se chiffraient à quelques dizaines d’euros par mois. Le travail d’Elizabeth Llanos, de Huilloc, a permis d’atteindre le total de 1780€, dont 10% est consacré aux frais. L’accueil  de touristes a rapporté 625€ de juillet à novembre, dont 15% reviennent à l’association. Les gains ne sont pas énormes, mais surement ils vont s’accroitre, ce n’est qu’un début, et un bon !

4) Les populations indigènes qui conservent leur culture et leur identité ne sont plus nombreuses dans le monde. Elles nous accueillent pour partager la philosophie du « Buen Vivir » et aussi ont besoin de nos visites pour un petit plus économique.

Pour le projet de fabrication locale de remèdes à base de plantes médicinales des Andes, IAI et les Jeunes Indigènes Inkas Vivants feront appel aux dons à partir du mois de septembre 2019. Vous pourrez les soutenir en versant vos dons sur le compte ouvert au nom des deux associations, IAI et MATM : Mouvement d’Actions à Travers le Monde  (www.matm-belgique.org).

Compte Epargne PRO. BE42035569158554 indiquez la mention : INKAS VIVANTS.

Ce compte pourra vous  délivrer une attestation fiscale si votre don atteint 40€.

Contacts direct avec l’association du Pérou :…  Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

www.inkasvivientes.org facebook : inkasvivientes

Danielle Meunier  (Membre du ca d’IAI au Pérou) 00-51-991671700   Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

Chargée de projets sud et tourisme, au Pérou, avec l’ « Aso de jeunes indigènes inkas vivants ».


Imprimer PDF

Retour en haut de page

© Identité Amérique Indienne 2019 - Joomla Templates