Activités du Sud

peinture XXX

Si I.A.I. a défendu les droits des peuples Kichwa, Toba et Mapuche; en Équateur, en Argentine et au Chili, le volet Sud de ses activités concerne actuellement le Pérou et le peuple Wanka. Les principaux partenaires locaux promeuvent les cultures autochtones (médecine naturelle, nutrition andine, écologie, agriculture bio, art) et lancent nombre de projets de développement.

Projets artistiques :
Des artistes de Huancayo, désireux de se réapproprier leurs repères culturels, ont appris une technique de peinture ancestrale et produisent des tableaux porteurs d’un message fort. Ils ont exposé leurs œuvres en plein air, sur les places et dans les communautés, pour susciter dialogue et réflexion. Ils veulent fonder une école artistique pour assurer la pérennité de leurs connaissances ancestrales.

Des voyages alternatifs inscrits au catalogue d' ALTERVOYAGES :
Des voyages de 21 jours sont organisés au Pérou, en Équateur et au Chili dans une démarche d’écotourisme-communautaire.

 

Bref historique

Depuis 1989, IAI travaille à préserver la philosophie et la cosmovision amérindienne. L'association s'attache à dénoncer les exploitations et les ségrégations menaçant ces peuples, à soutenir les peuples autochtones dans leurs campagnes militantes ainsi que dans leurs divers projets.

Les principales campagnes soutenues ont été :

  • Le tribunal mapuche au Chili en 1992, pour la récupération des territoires indigènes confisqués par les pouvoirs politiques nationaux.
  • La préservation du territoire de Sarayaku en Équateur contre l'envahissement des compagnies pétrolières avec la campagne « Tunguy » en 1991 et 1992, avec un dossier contre la compagnie pétrolière Arco et la campagne « Amazonie pour la vie » en 1993 et 1994, ainsi que la promotion du « Code de bonne conduite à l'intention des pétroliers » en 1995.
  • Le renforcement d'une petite école maternelle à Huancayo au Pérou avec les projets d'« Affirmation des valeurs wanka » en 1995, le potager scolaire en 2000, l'achat d'un terrain en 2003, la cantine scolaire en 2004, le matériel pédagogique et récréatif en 2005.
  • La lutte pour la titularisation du territoire des indiens Tobas de la forêt du Gran Chaco.
  • La préservation du territoire de Sarayaku, en Amazonie Equatorienne, pour la propriété collective légale de 135.000 Ha de forêt primaire et contre l’envahissement des compagnies pétrolières, avec les campagnes…1995. Participation en 2011 à la recherche de fonds pour l’envoi de 14 personnes de Sarayaku à Costa Rica au procès de la cour interaméricaine des droits de l’homme.
  • L’appui à l’association des jeunes étudiants indigènes "Inkas Vivants" de la Cuenca patacancha, près de Machu Picchu, Cusco: par l’alimentation du fond rotatif créé pour les aider dans les frais de leurs études, par la collecte de fonds pour les victimes de l’inondation de plusieurs familles en mars 2013 et par la réalisation du projet appuyé par la commission communale Liège-Monde de la Ville de Liège « Récupération des plantes médicinales, des fleurs natives et des légumes oubliés, pour la lutte contre la migration et pour la sécurité alimentaire ».

 

Imprimer PDF

Retour en haut de page

© Identité Amérique Indienne 2018 - Joomla Templates