News Sud d’IAI - août 2019

News Sud d’IAI - août 2019 (au Pérou, Cusco)

 

Nouvelles Sud - aout 2019

Quelques évolutions de nos communautés et de notre association « Jeunes indigènes inkas vivants », a Huilloc, Patacancha, Rumira Sondormayor et Challwaccocha.

Notre association compte 35 membres et non plus 45. Les 6 dirigeants de l’association ont effectué un nettoyage de membres devenus  passifs. Quelques changements sont en cours dans la communauté de Huilloc, tel que l’ouverture de nouvelles routes qui accèdent aux parties de la communauté les plus isolées. Et donc ainsi, depuis quelques mois les familles ont un service de mini bus journalier, ou avant, il leur fallait 2h pour descendre à Huilloc et 3h à pied pour remonter. Les personnes âgées étaient isolées toute l’année. La pelleteuse a été prêtée par la municipalité.

L’école primaire a été détruite et remplacée par des modules préfabriqués. La communauté reconstruit une école très grande. La plupart des parents participent à la construction de l’école. 50 hommes et 2 femmes y travaillent avec un salaire momentané, jusqu’ a fin 2019.

Ce qui mobilise la vallée toute entière, 9 communautés, est l’urgence de défenses contre les velléités d’ouvrir une mine tout en haut dans la communauté de Quelcanca. Le 26 aout sera le jour de grande mobilisation de toute la vallée contre la menace de la mine. Une conférence de presse, pour inviter des journalistes et avoir des articles dans la presse, de manière à informer les gens des villes voisines. Le 26 aout, le transit sera bloqué par une manifestation unique dans l’histoire de nos communautés.

Suite à une fusion récente avec l’ONG Interteam en Suisse, un changement de stratégies de  l’ONG qui nous envoie Marc fessler, coopérant en marketing, est prévu en 2020. De nouveaux axes de travail sont imposés au bénéfice de deux publics cibles, les enfants et les personnes âgées. «Une vie digne pour les enfants, les jeunes et leurs grands parents ». Comundo pourra également financer des projets et commencera à envoyer des volontaires expérimentés de plus de 65 ans, dès 2020.

L’avancée de notre projet de tourisme chez l´habitant.

Ce projet «  Tourisme rural communautaire de ressourcement » est en cours depuis 10 ans… sans marketing le projet piétinait. Maintenant, nous sommes heureux du développement du projet. Grace à Marc ! Nous avons une page web à consulter : (www.inkasvivientes.org) nous recevons les demandes de touristes sur facebook : inkasvivientes, et sur airbnb, nous avons une agence de voyage « amie » à Paris: Odysway et une agence a Cusco : CBC Tupay. Début d’année nous avons gagné un projet de tourisme d’Europa Mundo (ONG d’ Espagne) de 13 900€. Nos 35familles membres auront chacune, un matelas et ses garnitures prêtes à combattre le froid, chaque famille recevra fin d’année 30 pièces de vaisselle en céramique naturelle ou sera gravé le logo de l’association et les icones propres aux tissages des communautés. Elles auront plusieurs formations, mais la plus importantes sera « La gastronomie Novo Andina » valorisant les aliments locaux et les plats locaux. Un autre projet de 24 000€, pour 2020, vient d’être rentré à STT, ONG de Suisse… croisons les doigts… ce projet nous apporterait un local propre aux 3 communautés, pour y organiser les ateliers de production de vêtements de mode, de confection de chapeaux, de pommades de médecine andine et des espaces d´éducation a internet et alphabétisation. Grace à notre toute récente visibilité, les ventes de tourisme ont dupliqué, en 2018 1 072€ sur l’année et en 2019,  2 150€ en 6 mois. Les familles bénéficiaires se partagent le chiffre d’affaire et donc sont bien loin de devenir riches, mais c’est un appui non négligeable, pour elles.  Notre aso se garde 15%.

Regard sur notre projet d’Education.

Le projet rentré à l’ONG Talitha Koum de Bruxelles a été accepté pour 2019 avec un don de 4150€. Ce financement permet une formation à internet commencée en avril, pour être capable de lire et d´écrire des mails, de se connecter sur les réseaux sociaux. C’est Marc Fessler le professeur, les samedis et dimanches jusqu’a 14h. Le but à court terme est de rendre autonome l’activité de tourisme au moment où notre coopérant Suisse retournera dans son pays fin 2020. A long terme, la formation servira à préparer les gens des communautés à assumer le gouvernement électronique, quand la communauté de Huilloc se transformera en « Centro poblado » et de cette manière éviter que Lima envoi ses gens pour interférer dans la gestion communale.

L’autre aspect du financement est l’alphabétisation en cours de 40 femmes Quechua. Le Quechua est une langue convenant beaucoup mieux que la langue espagnole, bien sûr, contenant, tout comme notre wallon, les noms précis des animaux, des plantes, des sentiments et des pensées des Quechuas. Le but n’est pas de dévaloriser la langue autochtone. Cependant, parler espagnol offre un avantage dans le cadre de l’accueil de visiteurs, pour améliorer le dialogue interculturel. C’est l’école d’adulte « Ceba Santa Rosa » de la Ville de Urubamba à 1h30 des communautés, qui envoie deux professeurs. Pour les dames tisserandes, ce n’est pas facile du tout de s´extirper du quotidien. Le travail collectif obligatoire (Ayni : un jour de travail pour toi, un jour pour moi et Minka travail communal pour tous), les assemblées générales obligatoires, le soin aux enfants et aux animaux empêchent les femmes de consacrer 5h de leur temps. 5h pour elles toutes seules ! Du jamais vu. Conception difficile à envisager cela, pour elles. Nous voyons déjà les résultats d’avoir déclenché un accord avec l’école : les professeurs se rendent compte de l’isolement des femmes et des nombreuses nécessités éducatives  de cette vallée isolée. Notre initiative est positive, même si en réalité, l’implantation du cours est super lente. A force de discours du directeur de l’école dans les assemblées générales des trois communautés et de l´exemption aux travaux collectifs, nous arriverons à rassembler 40 élèves. Espérons. Je trouve quand même honteux que durant ces 527 dernières années de colonisation, et malgré la fréquentation de nombreuses ONG, dans la zone,  rien n’a été fait dans le sens de sortir les femmes tisserandes de l’isolement. C’est bien de commencer maintenant, enfin.

Le troisième aspect du financement est celui de l’aménagement du récent local loué à la famille de Barbara et Yacinto, de Huilloc. Le local présente 4 espaces :

La partie1 : « Inka Moda » avec 4 machines à coudre, surfileuse, étagère à tissus, fils, laines etc…C’est un espace dédié à la production de vêtements de mode à base de tissages ethniques, de manière à multiplier le chiffre de vente de l’art textile.

La partie 2 : « Formation TIC » avec 4 ordinateurs et les étagères hébergeant tous les documents de notre administration interne.

La partie 3 : «  Bibliothèque » avec la présence future d’au moins une centaine de livres espagnols et quechuas, pour encourager la lecture des enfants, des jeunes et adultes.

La partie 4 : «  Ciné-club » avec des projections de films interne à l’association, sur d’autres peuples indigènes et autres thèmes.

Un nouveau projet se mettra en route en septembre : « Inka Moda ».

« Inkas vivants » a gagné un concours financé par une ONG Espagnole Codespa liée à une institution péruvienne Copesco. Les gestions menées durant l’année 2018 ont porté leurs fruits, dans le but de diversifier l’art textile contenant des icônes de la culture inca et de créer des vêtements de mode plus faciles à vendre à des touristes étrangers. Nous installerons donc bientôt les machines et nous commencerons les formations en couture cette année.

Le projet inka soutenu par MATM, MOUVEMENT D’ACTION A TRAVERS MONDE, association de Bruxelles demande des fonds.

Grace à ce projet, l’association inkas vivants mettra en œuvre une production de pommades et remèdes à base de plantes médicinales récoltées dans les communautés.

Contact : MATM : Mouvement d’Actions à Travers le Monde  (www.matm-belgique.org).

Votre don sur le Compte Epargne PRO. BE42035569158554 indiquez la mention : INKAS VIVANTS. Ce compte pourra vous  délivrer une attestation fiscale si votre don atteint 40€.

Contacts direct avec l’association du Pérou :… Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

www.inkasvivientes.org facebook : inkasvivientes

N’hésitez pas… visitez nous ici, a Cusco, le nombril du monde.

Danielle meunier, pensionnée, volontaire en coopération au développement, membre du ca d’ ÍAI.                                                                                                                  Email : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

Imprimer PDF

Retour en haut de page

© Identité Amérique Indienne 2019 - Joomla Templates